Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de seb et mel
  • : En ballade sur la planète...
  • Contact

Chers Lecteurs (trices)

"toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits."
Petit précision: Mel écrivait en bleu et Seb en noir

Recherche

Archives

1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 00:56

DSCF1017

Pour débuter la ballade, on peut partir de Tsararano et arriver à Bandrélé ou l’inverse. On s’est garé à Tsararano, au niveau du 1er embranchement à gauche en venant de Combani. Il y a un panneau indiquant le GR.

 

DSCF1008

 

La première partie du chemin est peu abritée donc il vaut mieux commencer en début de matinée pour ne pas avoir trop chaud. Nous avons traversé une petite rivière où les bouénis faisaient la lessive. Après  quelques minutes, sur la droite une carcasse de voiture indique le chemin, on commence à grimper.

 

DSCF1009

 

On traverse des champs de bananes, maniocs, … au fur et à mesure, on entend moins les bruits de la ville.

Les pauses sont faites au niveau des farés, mais aussi quand il n’y en n’a pas, il fait chaud et je n’ai pas marché depuis le Karthala donc le genou n’était pas sûr de tenir, mais ca va après 2 mois de repos pas de douleur. C’est une des randonnées réputée des plus difficiles surtout à cause du chemin escarpé par endroits. Prenez des bonnes chaussures ou au moins des baskets.

 

DSCF1012

 

On arrive en haut après 3h30 de marche. Le Mont Bénara culmine à 660m. On déjeune à l’ombre. Les points de vue sont fabuleux, on grimpe quelques gros blocs de pierre sur le chemin et là, le paysage nous saute aux yeux tellement c’est ahurissant ! Tout Mayotte ou presque est devant nous et derrière. On voit le mont Choungui, l’ilot de Sada au sud ouest, la pointe de Saziley et l’ilot de sable blanc dans le sud est et vers le nord on découvre toute la cote ouest.

 

DSCF1056

 

Le Dziani Bolé est facilement reconnaissable tout comme le mont Combani avec son antenne, au centre, et Petite Terre au large. Ce panorama à 360° est grandiose.

 

DSCF1036

 

On repart et pendant un moment, la marche se fait par la crête, le chemin est parfois étroit et des chaînes sont là pour nous aider au niveau des passages les plus risqués. On imagine facilement que pendant la saison des pluies cette randonnée est déconseillée. La pente paraît plus abrupte pour descendre que pour monter donc on a bien fait de faire le trajet dans ce sens là.

 

DSCF1019

 

On entend des bruits étranges d’oiseaux qu’on ne voit pas. Un scolopendre passe devant nous.

1h30 environ après on arrive aux Padzas, ces terres où rien ne poussent sont ici parsemée d’acacias qui peuvent les maintenir. Au cours du trajet dans ces padzas, on longe un petit ravin, puis vers la fin la terre fait émergée des petits champignons de padzas…tout rigolos.

 

DSCF1111

 

DSCF1112

 

On aperçoit Bandrélé qui nous attend, un dernier faré et on arrive après 1 petite heure et un coucou aux makis. On repasse par les cultures, on sent qu’on rejoint la civilisation et on rencontre des éleveurs de zébu au passage.

 

DSCF1118

 

On arrive au niveau du dispensaire de Bandrélé. De là, on chope un taxi direction Tsararano pour rejoindre la voiture, pour 2 euros de taxi.

La randonnée qu’on a suivie avec les marquages GR nous a pris 6h30, du coup les temps sont indicatifs. Très belle ballade, quelques zones de pentes abruptes mais pas autant que le Mont Choungui. Le temps de trajet peut être réduit, et oui certains le font en 4h30 et d’autres trainent un peu plus… ça dépend si vous êtes sportifs ou si vous aimez flâner et prendre des photos.

 

DSCF1122

Partager cet article

Repost 0

commentaires